Déjà organisateur des plus gros événements français dédiés à l’automobile sportive (Tour Auto, Le Mans Classic, 10 000 Tours et bien d’autres…), Peter Auto délaisse la compétition le temps d’une journée dans le parc du Château de Chantilly : c’est la naissance du concours d’élégance nommé Chantilly Arts & Elegance Richard Mille. Longtemps populaires en France, les grands concours d’élégance ont pourtant déserté il y a longtemps l’hexagone. Pour cette première édition, aucune Citroën n’est présente dans les catégories réservées aux voitures anciennes. On retrouve néanmoins deux voitures dans les catégories modernes : un concept-car qui sera dévoilé au public à cette occasion, la DS Divine, et un C-Cactus. Je reviendrai plus tard sur la première…

Côté ancienne, un espace dédié à la marque est prévu et organisé par le SM Club de France. La gamme DS moderne y est présentée mais je m’y attarde : même si tout le monde n’est pas encore arrivé il y a tout de même de quoi s’occuper : une DS Le Dandy (#7477) et une SM Mylord encore sous bâche sont déjà là.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Dandy Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Dandy Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Dandy Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Dandy

Je retourne à l’entrée, où je retrouve quelques amis. Les voitures arrivent en flot quasi continu : Ferrari, Bentley, Aston-Martin, Jaguar, Lamborghini… Il y en a partout, ils ont décidément mis la barre très haut pour cette première édition ! Au milieu de la circulation quelques Citroën anciennes sont dispersées, comme ce coupé SM et cette populaire GS break.

Citroën SM Citroën SM

Je m’attendais à la présence d’une ou deux carrosseries spéciales Chapron étant donné la priorité donnée par l’organisation aux voitures de grand prestige et aux éditions limitées. L’apparition de cette Opéra confirme cette supposition, et la suite dépassera largement mes espérances comme vont le montrer les voitures qui vont suivre ! C’est ma deuxième Opéra après celle de Rétromobile en début d’année.

Citroën SM Opéra Citroën SM Opéra Citroën SM Opéra Citroën SM Opéra

Elle est suivie de près par une DS Le Léman (#7569).

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Léman Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Léman Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Léman

Je délaisse l’entrée (trop de circulation !) pour aller faire un tour du côté des concepts-cars, qui sont enfin débâchés. Apparaît donc le concept DS Divine, grosse compacte 5 portes au style assez racé laissant deviner les futurs traits des modèles de la gamme DS, notamment la future DS4.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Divine Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Divine

Le SM Club de France n’est pas le seul à présenter des Citroën, comme par exemple cette superbe Traction faux-cabriolet 11CV de 1938.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën Traction faux-cabriolet 11CV 1938 Chantilly Arts & Elegance - Citroën Traction faux-cabriolet 11CV 1938 Chantilly Arts & Elegance - Citroën Traction faux-cabriolet 11CV 1938 Chantilly Arts & Elegance - Citroën Traction faux-cabriolet 11CV 1938

Ou ce cabriolet de 1939.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën Traction 11 cabriolet 1939 Chantilly Arts & Elegance - Citroën Traction 11 cabriolet 1939

Un superbe Type 23 autocar, carrossé par Besset. Il semble participer régulièrement aux événements organisés par Peter Auto, comme Le Mans Classic où il fait la navette entre les différents points du circuit des 24h du Mans pour les visiteurs.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën Type 23 autocar Besset Chantilly Arts & Elegance - Citroën Type 23 autocar Besset

Dans le coin réservé aux buvettes, une Estafette et un Type H aménagé en « food truck » propose de se désaltérer.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën Type H


Hebergements-Mutualises


Retour sur le stand du SM Club de France : une quinzaine de voitures sont désormais alignées, dont un grand nombre de carrosseries spéciales. Chapron est le carrossier le plus représenté, mais n’est pas le seul puisque sont aussi présentes des voitures carrossées par Heuliez et par Bossaert. On commence par cette DS cabriolet usine millésime 1967, dernière année avant le restylage réalisé par Robert Opron.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS21 cabriolet usine 1967 Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS21 cabriolet usine 1967 Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS21 cabriolet usine 1967 Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS21 cabriolet usine 1967

Un des tous premiers cabriolets DS réalisé par Chapron (#7338), avant même que le modèle ne soit baptisé La Croisette.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 cabriolet Chapron pré-La Croisette Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 cabriolet Chapron pré-La Croisette Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 cabriolet Chapron pré-La Croisette Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 cabriolet Chapron pré-La Croisette Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 cabriolet Chapron pré-La Croisette

Toujours dans la gamme Chapron, voici le tout premier coach Le Paris que je croise. Superbe, j’aime beaucoup ! Il s’agit ici de #7391.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 Le Paris Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 Le Paris Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 Le Paris Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 Le Paris Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS19 Le Paris

Je retrouve le Dandy #7477 vu plus tôt ce matin.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Dandy Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Dandy Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Dandy

Ainsi que le coach Le Léman #7569 croisé sur la route qui mène au château.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Léman Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Léman

Le fameux cabriolet Le Caddy #7592, qui se promène souvent… J’ai déjà eu l’occasion de le croiser plusieurs fois, notamment à la bourse d’échange de l’Aigle.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Caddy #7592 Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Caddy #7592 Chantilly Arts & Elegance - Citroën DS Le Caddy #7592

Une DSuper transformée en découvrable par Chapron en 1970 pour le journal Le Provençal, dans le but de suivre le Tour de France. Je n’ai pas son numéro de réalisation Chapron.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën DSuper découvrable Chapron 1970 Chantilly Arts & Elegance - Citroën DSuper découvrable Chapron 1970 Chantilly Arts & Elegance - Citroën DSuper découvrable Chapron 1970

Seule carrosserie spéciale sur base DS et non réalisée par Chapron, la fameuse GT 19 par Bossaert. D’après la rumeur il y aurait deux survivantes sur la petite dizaine de coupés construits, mais celle-ci est la seule vue que j’ai eu l’occasion de voir, aucune trace d’une autre, même en photo.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën GT 19 Bossaert Chantilly Arts & Elegance - Citroën GT 19 Bossaert Chantilly Arts & Elegance - Citroën GT 19 Bossaert

Côté SM, mis à part les modèles de compétition et les Regembeau, difficile de faire plus complet puisque pratiquement toute la gamme est représentée : pas moins de quatre coupés de série sont présents.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM

Mais aussi un coupé export USA, avec sa face avant spécifique.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM export USA Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM export USA Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM export USA

Je retrouve la SM Espace carrossée par Heuliez et proposée à la vente par Artcurial en 2012 au Mans Classic. Je suis content de voir qu’elle n’a pas quitté la France, et qu’elle participe aux sorties ! J’espère la revoir un de ces jours, j’aime beaucoup le concept du « T-top » et la combinaison de couleurs.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Espace par Heuliez Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Espace par Heuliez Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Espace par Heuliez Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Espace par Heuliez Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Espace par Heuliez Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Espace par Heuliez

Autre belle surprise, une des deux SM présidentielles carrossées par Chapron sur une commande spéciale de l’Elysée. Il s’agit ici de la première des deux exemplaires réalisés par le carrossier (2 PR 75). J’ai eu l’occasion de voir la deuxième (3 PR 75) au C42 en avril 2012.

Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Présidentielle par Chapron Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Présidentielle par Chapron Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Présidentielle par Chapron Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Présidentielle par Chapron Chantilly Arts & Elegance - Citroën SM Présidentielle par Chapron

Je retrouve l’Opéra blanche… accompagnée d’une seconde ! J’ai donc désormais trois Opéra au compteur avec celle de Rétromobile en janvier dernier.

Citroën SM Opéra Citroën SM Opéra Citroën SM Opéra Citroën SM Opéra Citroën SM Opéra Citroën SM Opéra Citroën SM Opéra

Une première Mylord, première fois que je la croise et c’est enfin la première fois que j’en croise une ! Jusqu’à présent je n’avais vu que la réplique construite par Daunat, au Mans Classic l’été dernier.

Citroën SM Mylord Citroën SM Mylord Citroën SM Mylord Citroën SM Mylord

Deuxième Mylord, celle de la vente de Rétromobile 2014. Enfin je la croise ! Probablement ma préférée de toutes les Mylord, j’adore cette combinaison de couleurs.

Citroën SM Mylord Citroën SM Mylord Citroën SM Mylord Citroën SM Mylord Citroën SM Mylord Citroën SM Mylord Citroën SM Mylord

Pour finir, petit détour par les parkings visiteurs, c’est toujours sympa car de nombreux amateurs viennent en ancienne ! Voici la plus vieille Citroën de la journée.

Citroën 5HP

Un peu plus loin deux berlines DS, une 21 et une 20.

Citroën DS21 Citroën DS21 Citroën DS20 Citroën DS20

Et une surprise, perdue au sein des modernes du parking visiteur lambda : une CX première génération dans son jus, en version 2200D Super.

Citroën CX 2200D Super Citroën CX 2200D Super

Et voilà pour cette belle journée très chargée. Je pense que l’on peut dire que c’est une première plus que réussie : le cadre magnifique, la météo s’est avérée être exceptionnelle (pas un nuage !) et les participants qui ont quasiment tous joué le jeu (tenu vestimentaire, pique-nique à l’ancienne, voitures impeccables). La prochaine édition aura lieu les 5 et 6 septembre 2015, sur deux jours. En ce qui me concerne, j’ai déjà prévu d’y retourner.

On arrive à la période calme de l’hiver… les prochains articles seront donc plutôt consacrés aux rassemblements mensuels si jamais je m’y rends, à la vente aux enchères organisée par Artcurial sur les Champs-Elysées, au Musée des 24h du Mans (j’habite au Mans depuis presque un an et je n’y suis jamais allé, or il présente quelques Citroën qui valent le coup d’œil) et peut-être au Musée Matra de Romorantin qui présente une exposition temporaire dédiée aux cabriolets Citroën ! Tout dépendra de mon planning…

Je profiterai également des journées froides pour passer un peu de temps sur le registre et sur l’Encitropédie. A bientôt !